Pour cette furieuse session on est allé chercher l’inspiration du côté des houblons américains (Amarillo/Centennial/Simcoe), de la littérature et du plus badass des Indiens ; j’ai nommé Magua dans le Dernier des Mohicans. Le résultat c’est une petite bière à 4,5% exubérante, aux notes épicées, de fruits à exotiques, d’agrumes et juste ce qu’il faut d’amertume.


Disponible en bouteille 33cl d’ici mi-avril
Illustration : Nicolas Curmer